Comprendre la photographie contemporaine

3,1 millions d’euros : c’est le prix auquel s’est vendu le cliché “Rhein II” du photographe Andreas Gursky à New-York en 2011. Elle est encore considérée à ce jour comme la photographie la plus chère de l’histoire. Comment la photographie contemporaine s’est-elle fait une place parmi les plus grands domaines artistiques ?

L’arrivée de la photographie contemporaine dans l’histoire

Des premiers pas hésitants aux photos en couleurs, il aura fallu plus de deux siècles de recherche et d’inventions en tout genre. Chronologiquement, on distingue trois périodes phares au cours de l’histoire :

A découvrir également : Comment bien se préparer à un shooting photo

  • La photographie ancienne : du début de la photo aux années 1920, la photographie est plutôt réservée aux savants et à l’élite. Elle est envisagée comme une innovation technologique. Il faudra attendre l’Exposition Universelle de Paris en 1859 pour que les photos et les arts dits classiques, tels que la peinture ou la sculpture, soient considérés de la même manière.
  • La photographie moderne : des années 1920 aux années 1980, c’est l’apogée de la photographie. Pendant la Première Guerre mondiale, les artistes exposent les conditions de vie dans les tranchées et la vie quotidienne de la population. Elle devient également un outil de propagande politique. De façon générale, les artistes s’en servent pour montrer les différentes évolutions de la société.
  • La photo contemporaine : cette période débute dès les années 80. La photographie contemporaine ne s’arrête pas à un type d’image. On y retrouve des clichés en noir et blanc, en couleurs, argentiques, numériques, encadrés ou projetés. Les photographes ne sont plus là pour immortaliser la réalité, mais pour exprimer leurs émotions à travers les images. Les artistes allemands sont précurseurs dans le domaine (Bernd et Hilla Becher, Candida Hofer, Thomas Struth ou encore Andreas Gursky pour n’en citer que quelques-uns). Ils puisent notamment leur inspiration dans l’art documentaire et s’inspirent de thèmes tels que le capitalisme, les paysages industriels, l’architecture, le portrait et les scènes du quotidien.

La photographie contemporaine comme œuvre d’art à part entière

Grâce aux nouvelles technologies, la photographie devient numérique et prend des formes complètement différentes. Elle est reconnue comme une discipline de l’art contemporain. Dans les années 90 émerge le courant de la photographie plasticienne : dans ce cadre, la photographie n’est pas utilisée par des photographes, mais par des artistes qui intègrent la photographie au sein de leur travail. Les limites entre la photographie et les autres formes d’arts plastiques tendent donc à disparaître.

A lire en complément : Passer par un studio photo pour immortaliser vos meilleurs moments

ARTICLES LIÉS