Découvrez la photo de presse de l’année 2015

couple réfugié tentant de faire passer leur bébé sous une clôture barbelée

Le plus célèbre des prix de photojournalisme vient de choisir le lauréat de l’année 2015. Le prix World Presses de la photo a été décerné au photographe Warren Richardson. Sa « photo obsédante » reçoit des commentaires favorables de la part des internautes. Les raisons d’un tel choix.

La meilleure photo de presse de 2015

La plus belle et la plus expressive photo de presse de l’année 2015 est du photographe australien Warren Richardson. Il s’agit d’un photographe indépendant qui exerce dans la magnifique ville de Budapest. Cette photo, prise dans des conditions difficiles, montre le courage d’un couple réfugié tentant de faire passer leur bébé sous une clôture barbelée. Les événements se déroulent en pleine nuit à la frontière entre la Serbie et la Hongrie. La photo a été prise le 28 août 2015 près de la localité hongroise du nom de Röszke. Mise en scène ou véritable coup de chance pour ce photographe australien ?

En tout cas, son courage, sa patience et sa persévérance lui ont permis d’être le lauréat du prix World Press photo de l’année 2015. D’après Warren Rachardson, pour prendre une telle photographie, il faut faire d’énormes sacrifices. C’est pourquoi il n’a pas hésité à camper durant plusieurs jours avec des réfugiés à la frontière. La chance lui a souri quand un groupe de 200 individus de toutes les tranches d’âge est arrivé dans le camp. Comme s’il pressentait son destin glorieux, il s’est tout de suite empressé de les suivre. Après avoir contourné à plusieurs reprises les positions de la police, il est 3 h du matin lorsqu’une scène extraordinaire s’offre au photographe. Celui-ci envisage de l’immortaliser en se privant du flash de son appareil photo. On comprend maintenant la faiblesse de la luminosité sur la photo.

Pourquoi cette photo a-t-elle impressionnée les membres du jury ?

La réponse du président du jury Francis Kohn à cette question est claire : « Elle a une telle puissance du fait de sa simplicité, surtout la symbolique du fil de fer barbelé ». C’est pour cette raison que la photo du photographe indépendant Warren Richardson a été déclarée meilleure photographie du plus célèbre des prix de photojournalisme. De nombreux avis favorables concernant cette photo sur le Web viennent conforter le choix des membres du jury. Qui sera le lauréat du prix World Press photo 2016 ? Les photographes s’activent déjà pour dénicher le plus beau cliché.