3 astuces pour prendre un orage en photo

orage

Pas trop compliqué de photographier un orage la journée comme la nuit. Vous souhaitez prendre un orage en photo, alors voici 3 astuces qui feront de vous un bon chasseur d’orages. Déterminer le bon endroit, bien régler son appareil, les techniques à employer… Tout ce que vous devez savoir.

Prendre la photo dans un endroit idéal

Vous pouvez prendre une superbe photo d’orage dans un endroit approprié. Être au bon endroit au moment propice, voilà le leitmotiv qui doit vous guider. Les orages sont des phénomènes naturels imprévisibles, c’est pourquoi laissez-vous orienter par les prévisions d’orage à la météo. En outre, si vous aspirez prendre de belles photos d’orage, il va falloir vous équiper d’un matériel adapté. Ces quatre éléments doivent obligatoirement faire partie de votre équipement. Il s’agit d’un appareil photo (pose longue) recommandé pour la circonstance, un trépied stable et solide, un objectif grand-angle et une télécommande.

Un bon réglage pour une parfaite prise de photos

Une fois sur les lieux, il faut faire des réglages avant de commencer à faire les photos. Commencez par disposer votre appareil photo sur le trépied. N’oubliez pas de déconnecter la télécommande. Par la suite, on activera le blocage du miroir. Au moindre doute, jetez un coup d’œil dans le manuel servant de guide. Il faut maintenant faire la mise au point manuelle sur infini. Enfin, le réglage du mode se fait sur « mode manuel ». Toutes ces dispositions sont très utiles pour espérer faire d’excellentes prises. Vous êtes prêt pour prendre des photos d’orages, que faire maintenant ?

Deux possibilités pour mieux prendre un orage en photo

Vous pouvez opter pour une capture en rafale ou faire la priorité à une pose longue. La seconde option aide à bien figer le mouvement de l’orage. Votre localisation géographique va déterminer la durée de la « pose longue ». Entre 10 et 20 secondes, si vous prenez les photos dans une agglomération. Cela est recommandé par les chasseurs d’orages professionnels à cause de la pollution de lumière en ville. Elle peut influencer de façon négative vos clichés. Par contre à la campagne, le photographe amateur peut faire des poses plus longues (30 secondes voir plus). La logique souhaiterait que vous fassiez des clichés tests au préalable. Pour les photos d’orage en pleine journée, il vaut mieux employer un filtre ND (type 400 ou 800) dans le cas d’une pose longue.